Le continent de Tersecca

En l’an 622 de l’ère Bériqoise, l’empire de Bériqa, avec à sa tête le Maître du Temps, Hémos Tempès, règne en roi et maître sur le continent de Tersecca. Grâce à la Grande route marchande et à sa messagerie, l’empire a su s’imposer aux quatre coins du continent, ou presque, seule une région isolée, la Codatie, étant laissée pour compte. Pourtant, malgré la stabilité apparente de Tercarte-de-tersecca-22.jpgsecca, les mécontents sont nombreux. Parmi eux figurent les éfibiaux, un peuple d’humanoïdes amphibies qui habitent la province du Coltapès, point névralgique de la Grande route marchande par où passent tous les convois qui approvisionnent l’empire avec des richesses de toutes les provinces : le Karche, la Talicie, le Bascomté, le Fauroque et le Coltapès.

Ayant déjà livré deux guerres à Bérqa par le passé, les éfibiaux acceptent difficilement de se soumettre aux lois des maîtres du continent et seule la chute de l’empire pourrait leur permettre de renouer avec leurs coutumes ancestrales. Une tentative de conspiration fera trembler le continent en entier, du nord au sud, de Bériqa au Fauroque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s